Jadis, Atylantos dominait le monde

La fière magiocratie d’Atylantos, bâtie sur les vestiges des empires des géants et des dragons, avait repoussé la horde gobelinoïde dans les vallées les plus reculées des montagnes, et sa civilisation rayonnait dans tout le nord, dominant le Berceau, région côtière de la grande mer intérieure.

Mais les hommes du sud se révoltèrent, et il sembla déplaire aux dieux eux-même que le chef de cette rébellion soit offert en sacrifice, car une catastrophe magique ravagea tout le territoire, et Atylantos retourna à la poussière des âges, quittant l’histoire pour devenir légende.

Cinq siècles ont passé, et les brumes qui recouvraient les territoires du cœur de cet empire semblent se déliter peu à peu. Les rumeurs disent qu’un grand dragon s’est installé dans les ruines de l’ancienne capitale, poussant des créatures sauvages à déferler sur les terres humaines.

Nombreux sont les aventuriers à venir explorer la région, qu’ils soient nés dans les blanches cités talynthes du nord du Berceau, ou bien celles du fier Empire Dalsanide, en passant par les forêts valsardiennes ou les oasis des tribus qaabi. Car malgré le danger de ces terres, tous espèrent faire fortune, ou se faire un nom, en redécouvrant les secrets d’Atylantos.

Les secrets d'Atylantos

Banniere