Les elfes

Les origines des elfes se perdent dans les temps mythiques. Seuls les anciens de ce peuple se souviennent encore des légendes contant la naissance des premiers nés. Jadis unis, les elfes sont désormais séparés en trois peuples bien différents

Les haut-elfes ou Liosalfar

Peuple empreint de magie, ils sont les fidèles suivants de leur dieu et ancêtre, Corellon Larethian. Originaires du reflet de Faërie, où il est dit que leur seigneur réside encore, ils y ont construit de magnifiques cités qui se marient harmonieusement avec le paysage naturel de cet endroit magique. Les haut-elfes ont la peau d’albâtre, avec des yeux allant du violet au vert en passant par le bleu et le doré. Leurs cheveux peuvent aussi bien être d’un blond platine que d’un noir de jais, avec peu de couleurs intermédiaires. Ils sont souvent hautains et acceptent rarement que leur autorité, née d’une grande longévité de leur peuple et de ses membres, soit remise en question.

Les elfes sylvains ou Skogalfar

Descendants des elfes de Faërie restés sur le plan matériel pour combattre les hordes gobelinoïdes, ils ont fait souche dans les forêts du nord du monde, celles qui ressemblent le plus à Faërie. Ils ont la peau cuivrée, et leurs cheveux vont du brun au roux, avec parfois des traces de blond. Leurs yeux vont du noir au vert en passant par toutes les nuances de marron. Plus ouverts à la discussion que leurs cousins haut-elfes, ils restent un peuple farouche et secret, et si le dialogue et possible, le plus difficile est de les trouver pour engager la conversation s’ils ne souhaitent pas être contactés.

Les drows ou Svartalfar

Appelés aussi elfes noirs, ils sont les descendants de ceux qui suivirent Araushnee, alors épouse de Corellon Larethian, dans sa tentative de prendre le pouvoir en l’absence de son époux, parti combattre Gruumsh et ses orcs sur le plan matériel. A la suite des Guerres Elfiques, elle fut bannie en Gisombre avec ses fidèles. Sous le nom de Lolth, elle se fit révérer comme une déesse, et son premier acte en tant que telle fut de transformer les elfes qui l’avaient suivie, leur donnant leur apparence actuelle : une peau noire de charbon, et des cheveux blancs. Leurs yeux, clairs au point de passer pour blancs, peuvent parfois avoir des teintes bleutées ou roses, allant pour les plus fidèles des fidèles au rouge sang. Les drows ont une société matriarcale allant jusqu’à l’extrémisme. Les hommes ont un rang d’inférieur, et certains, échouant aux tests qu’imposent parfois Lolth, ou juste par plaisir malsain de la déesse-araignée, sont transformés en hybrides d’elfe et d’araignée appelés driders. Il n’est donc pas étonnant de voir certains tenter de fuir cette dure réalité pour essayer de refaire leur vie loin des matrones drows.

Retour

Les elfes

Les secrets d'Atylantos MrChacal